// Step 4 continued: This snippet installs Google Tag Manager
En cliquant sur "Accepter", vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et contribuer à nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Les associations blockchain en France

Virgile Heuraux
20/12/2023
4 min de lecture

Le secteur de la blockchain n'est pas que constitué d'entreprises et de projets. Il y a aussi des associations mises en place pour raconter en quoi consiste le travail de tous ces acteurs, militer pour leur développement et faire découvrir la blockchain au plus grand nombre.

Ces associations sont vitales non seulement car les lobbys sont relativement répandus dans le monde des entreprises, mais aussi car les acteurs concernés sont déjà occupés à livrer un produit dans un environnement qui évolue vite.

En ce sens, diverses associations ont été créées pour faire valoir cette technologie dans son ensemble, en sachant que plusieurs associations représentent un public ou un domaine différent. Dans le cadre de cette édition, nous allons présenter plusieurs associations blockchain en France, et comment elles fonctionnent :

L'ADAN

NL59ADAN

L’Association pour le Développement des Actifs Numériques (ADAN) est l'association principale pour faire valoir les intérêts de la blockchain à l‘échelle politique en France et en Europe. Elle regroupe aujourd’hui 200 entreprises membres

Le rôle principal de l’ADAN consiste à représenter les intérêts des entreprises et des acteurs impliqués dans le secteur des actifs numériques devant les gouvernements et les régulateurs. D’une certaine manière, l’ADAN agit comme un pont entre le secteur de la blockchain et le secteur politique.

L’ADAN intervient aussi sur d’autres aspects :

  • Information : elle publie des ressources pédagogiques, des ressources réglementaires et publie des rapports d’étude sur l’adoption des cryptoactifs.
  • Soutien aux membres : L'ADAN offre un soutien à ses membres en termes, d'accompagnement réglementaire et de mise en réseau
  • Événementiel : l’association organise des événements, des conférences (comme le Crypto Finance Forum chaque année) et des réunions pour favoriser le dialogue entre différents acteurs.

En résumé, l’association s’engage activement pour un cadre réglementaire favorable à la blockchain, ainsi que pour une meilleure compréhension de cette technologie par le public ainsi que les décideurs.

Ethereum France

NL59EF

L'association Ethereum France, anciennement connue sous le nom d'Asseth, est une organisation à but non lucratif en activité depuis 2016, dédiée à la promotion et au développement de l'écosystème Ethereum en France.

L’activité principale d’Ethereum France concerne l’événementiel. Elle organise “Les amis d’Ethereum France”, qui sont des meetups organisés tout au long de l’année et adressés à tous types de publics. Mais elle est surtout réputée pour organiser l’Ethereum Community Conference (EthCC) depuis 2018, qui est la plus grande conférence annuelle consacrée à Ethereum en Europe, considérée comme incontournable pour tout acteur de la blockchain.

En parallèle, Ethereum France publie des articles techniques, des ressources pédagogiques sur Ethereum ou encore des reportages d’événements. L’association bénéficie également d’une communauté à travers les meetups mais aussi en ligne sur Discord pour partager ses connaissances et se constituer un réseau.

DeFi France

NL59DFF

DeFi France est l’association francophone de référence pour tous les sujets liés de près ou de loin à la finance décentralisée. Il s’agit d’une communauté de particuliers qui échangent des derniers développements et événements dans la DeFi en général.

Cette association organise régulièrement des meetups sous différentes formes :

  • Les meetups physiques, répartis dans 5 villes différentes (Paris, Toulouse, Lyon, Bordeaux et Belgique) animés par plusieurs intervenants pour présenter un sujet relatif à la DeFi et faire des rencontres
  • Les meetups sur Discord, où les participants peuvent présenter des projets, ou échanger leurs réflexions sur la finance décentralisée

DeFi France a la particularité de fonctionner comme une “organisation autonome décentralisée (DAO)”. En effet, tous les membres se coordonnent sur Discord et le serveur dispose d’un système de “réputation” qui permet de remarquer les principaux contributeurs, en fonction de leurs contributions :

  • Organisation de meetups
  • Création de contenu (Articles, vidéos, traduction…)
  • Aider d’autres membres

Certains apprenants ayant suivi la formation “Finance Décentralisée” d’Alyra font aujourd’hui partie des contributeurs de DeFi France et le serveur propose aussi un certain nombre d’opportunités professionnelles dans ce domaine.

Kryptosphere

NL59KP

Kryptosphere est une association loi 1901 en activité depuis 2016, et cette dernière est principalement portée par les étudiants. En effet, cette association a 700 adhérents majoritairement âgés entre 19 et 24 ans.

Le but de Kryptosphere consiste à créer un regroupement d’acteurs pour devenir un pôle d’influence et de développement., pour donner les moyens aux étudiants de se renseigner sur la blockchain, voire de créer leur projet.

Cette notion de "pôle d'influence" est relativement répandue aux États-Unis avec par exemple l'université d'Oxford, et Kryptosphere cherche à devenir ce statut à l'international.

Il existe des projets étudiants qui ont été rendus possibles grâce à Kryptosphere . À l’origine, Morpho Labs est un regroupement d’étudiants de cette association, et l’association organise régulièrement des évènements.

Adhérer à une association

Pour adhérer à une association, il faut s'acquitter d'une cotisation annuelle. Pour les particuliers, cette cotisation est un montant fixe (10€/an pour Ethereum France). Pour les entreprises, les cotisations dépendant de plusieurs critères comme le nombre de salariés ou le chiffre d'affaires.

Cette cotisation est nécessaire car il s'agit d'une source de revenus essentielle pour financer les activités et couvrir les frais de ces associations.

En règle générale, les cotisants ont le droit de voter lors des assemblées générales ou de participer à certaines décisions importantes. En outre, elles ont la possibilité de contribuer aux activités de l'association.

Mais c'est surtout dans la collaboration que l'adhérence à une association est la plus intéressante :

En tant qu'entreprise/projet, nous n'avons pas forcément le temps de représenter nos intérêts à une audience autre que notre public cible, ni les compétences pour les représenter à l'échelle politique. Donc l'entreprise/projet peut apporter ses idées et son expertise à une association pour les faire valoir.

Cette présentation des associations blockchain en France n'a pas pour but d'être exhaustive. Le but de cet article est de montrer que les associations jouent un rôle providentiel pour la blockchain, et que contribuer à une association est un excellent moyen d'élargir notre réseau professionnel, et développer des nouvelles compétences.

S'inscrire à la newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les derniers articles du blog.

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
// Step 4 continued: This snippet installs Google Tag Manager
Blog

Voir d'autres articles qui peuvent également vous intéresser

Restez informé de l'actualité blockchain

Ressource
4 min de lecture

Trouver des idées pour son projet blockchain

Cet article aide les étudiants d'Alyra à trouver des idées de projets blockchain en résolvant des problèmes personnels, participant à des hackathons, et s'inspirant de projets existants.
Ressource
4 min de lecture

Les types de modèles d'IA

Cet article explique que l'IA ne se limite pas aux Large Language Models (LLM) comme ChatGPT, en présentant également les modèles personnalisés (PLM) et les State Space Models (SSM).
Ressource
5 min de lecture

Tour d'horizon des langages de smart contracts

Cet article explore les différents langages de programmation pour le développement de smart contracts dans l'écosystème blockchain, mettant en avant les avantages et inconvénients de chacun.