En cliquant sur "Accepter", vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et contribuer à nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

La musique et la blockchain

Virgile Heuraux
7/3/2024
4 min de lecture

Les industries qui peuvent être améliorées, voire révolutionnées grâce à la blockchain sont extrêmement nombreuses, encore faut-il trouver quels sont les problèmes à résoudre dans lesdites industries.

En l'occurrence, la musique est une des industries qui peuvent être révolutionnées grâce à la blockchain, et c’est un bon cas d’étude pour constater le champ des possibles que la blockchain propose.

Pour l’édition de cette semaine, nous allons faire l’état des lieux du secteur musical à l’heure actuelle, et en quoi la blockchain pourrait améliorer ce dernier.

L’industrie de la musique à l’heure actuelle

Une première chose à savoir sur l’industrie de la musique actuelle est qu’elle n’a jamais été aussi numérisée qu’aujourd’hui. On doit cette numérisation principalement aux plateformes de streaming qui ont émergé au cours des années 2000.

Les plateformes de streaming comme Spotify, Apple Music ou Youtube Music ont permis aux utilisateurs d'accéder à des millions de chansons moyennant un abonnement mensuel, et sont aujourd’hui incontournables aussi bien pour les artistes que les auditeurs de musique.

NL72Stats

En 2010, les revenus liés au stream étaient de $400 millions. En 2022, on estime les revenus à $17.5 milliards, soit deux tiers des revenus totaux de l’industrie musicale.

Si le streaming est devenu aussi important dans ce secteur, c’est parce qu'il résolvait des problématiques importantes :

  • Au milieu des années 2000, le piratage était très populaire, car la musique devait d’abord être achetée pour être écoutée. En offrant un accès légal et abordable à une vaste bibliothèque musicale, le streaming a contribué à réduire le piratage qui minait les revenus
  • Le streaming a permis aux utilisateurs d'explorer de nouveaux artistes et genres musicaux sans avoir à acheter des albums entiers.
  • Le streaming a rendu la musique extrêmement portable. Il suffit d’avoir un téléphone pour accéder à des millions de musiques. Alors que 20 ans plus tôt, on avait besoin d’un lecteur CD/MP3 et il fallait installer les musiques manuellement.

En résumé, les plateformes de streaming étaient une révolution en soi dans l’industrie de la musique. Pourtant, si les plateformes de streaming ont résolu des problématiques majeures, elles ont causé d’autres problèmes.

NL72Stream

Premièrement, la rémunération des artistes est un vrai problème sur les plateformes de streaming. Pour être rémunéré 1000$ sur Spotify, il faut réaliser en moyenne plus de 300 000 streams, donc les revenus sont très faibles.

De plus, tous les artistes ne sont pas rémunérés de la même façon car les revenus varient entre 0.003$ et 0.01$ par stream en fonction de la popularité de l’artiste, son exclusivité à une plateforme… Ce qui ravive la volonté d’un modèle plus équitable.

Une deuxième problématique est “l’effet Matthieu” qui stipule que, paradoxalement, plus on ouvre un marché, plus les inégalités s’accroissent.On retrouve ce problème dans l’industrie de la musique car les plateformes de streaming se rémunèrent grâce à la publicité. La rentabilité de ces plateformes dépend de la visibilité qu’elles confèrent aux pubs, par conséquent elles ont plus d’intérêt à mettre en avant les créateurs déjà dominants plutôt que de faire émerger des nouveaux créateurs.

Résultat, seule une poignée d’artistes réalisent la majorité du temps d’écoute, et l’émergence de nouveaux musiciens face aux artistes établis est encore plus difficile.

Faire de la musique pour faire des stats. Il peut arriver qu'une chanson soit excellente au début, puis perde son intérêt au fil du temps. Dans les faits, ce sont des musiques qui ont été spécialement créées pour être mises en avant sur les plateformes de streaming. D’une certaine façon, ce sont les algorithmes des plateformes de streaming qui façonnent la musique, mais cela nuit à la créativité des artistes.

Mais la véritable menace existentielle viendra de l’intelligence artificielle, qui va exacerber tous ces problèmes. Non seulement elle peut générer de la musique “assez bonne” pour trouver son propre marché, mais en plus la quantité potentielle de chansons créées par l’IA pourrait faire imploser le modèle économique actuel du streaming.

Face à ces défis, il est nécessaire de construire un nouveau modèle économique pour ce secteur.

La blockchain appliquée à la musique

Lorsqu’on se penche sur l’industrie musicale, on réalise que la blockchain a plusieurs avantages décisifs par rapport aux plateformes de référence :

  • Protection des droits d’auteurs : En assurant le suivi de la propriété et de l'utilisation de la musique sur une blockchain, on garantit que les artistes sont les auteurs authentiques de leurs œuvres et on les garantit d’être payés.
  • Désintermédiation : en éliminant les intermédiaires de l’industrie musicale, la blockchain peut contribuer à réduire les coûts associés à la distribution de la musique, et augmenter la part de revenus des artistes.
  • Nouvelles opportunités de revenus : les artistes peuvent utiliser les possibilités de la blockchain pour créer de nouveaux modèles économiques ou de nouvelles formes de contenus pour leurs fans.

Au-delà de ces avantages, on constate aussi que dans la blockchain, le paradigme est différent : les revenus ne dépendent plus des publicités, et ce sont les utilisateurs eux-mêmes qui monétisent directement leur contenu.

Les startups technologiques comptent généralement sur le manque d'agilité des grands acteurs en place pour s'adapter et intégrer de nouveaux formats de contenu. Ainsi, on voit émerger des dizaines de projets blockchain relatifs à la musique :

NL72Landscape

En général, les plateformes de contenu Web3 monétisent en créant une rareté numérique en dehors du produit principal, notamment grâce aux NFTs. Autrement dit, on ne force pas les utilisateurs à acheter pour écouter des chansons.

Ceci étant, les artistes peuvent créer des NFTs à différentes fins :

  • Créer des éditions limitées
  • Faire participer la communauté comme le projet Shibuya
  • Mettre des commentaires
  • Instaurer un système de loterie comme le projet Sound et son principe de “Golden Egg”, un NFT unique attribué à un possesseur aléatoire d’une collection.
NL72Allfeat

Mais on trouve aussi des projets blockchain qui cherchent à regrouper l’ensemble de l'industrie musicale sous une seule et même infrastructure.

À ce compte-là, on peut citer le projet Allfeat, dont l’objectif à long terme est de devenir une plateforme tout-en-un pour les artistes, c’est-à-dire qu’ils pourront distribuer, commercialiser, réaliser des événements et financer leur musique sur une seule et même plateforme.

Quand bien même les avantages de la blockchain sont nombreux, il reste des défis d’une importance capitale à relever :

  • L'éducation et la sensibilisation à la technologie blockchain parmi les artistes, les professionnels de l'industrie et les parties prenantes sont essentielles.
  • Les droits de propriété intellectuelle, les accords de licence et les réglementations sur la confidentialité des données soulèvent beaucoup de questions qui doivent être abordées tôt ou tard
  • La blockchain doit être à la fois suffisamment scalable et suffisamment facile d’utilisation pour être adoptée par le plus grand nombre.
S'inscrire à la newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les derniers articles du blog.

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Blog

Voir d'autres articles qui peuvent également vous intéresser

Restez informé de l'actualité blockchain

Ressource
3 min de lecture

Les institutions financières françaises utilisent la DeFi

Les institutions financières françaises explorent la DeFi malgré des défis de sécurité, de maturité et d'incertitudes juridiques.
Fiche métier
5 min de lecture

Tour d'horizon des métiers dans l'Intelligence Artificielle

Partons explorer l'évolution de l'industrie de l'IA en détaillant six métiers variés et leurs compétences nécessaires, couvrant à la fois des aspects techniques et non techniques.
Ressource
3 min de lecture

Halving : le défi des mineurs de Bitcoin

Explorez les implications du halving sur l'industrie du minage de Bitcoin, en mettant en lumière les arguments pour et contre l'autosuffisance de Bitcoin, tout en examinant ses défis et espoirs.