En cliquant sur "Accepter", vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et contribuer à nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Trouver des idées pour son projet blockchain

Virgile Heuraux
20/6/2024
4 min de lecture

Pour tous celles et ceux qui sont en train de suivre une formation d’Alyra ou qui vont s’inscrire à une formation à l’avenir, il est nécessaire de réaliser un projet blockchain à l’issue des 12 semaines de formation.

La réalisation de ce projet est une étape incontournable, puisque sa réussite est impérative pour valider les formations d’Alyra, et cela peut déboucher sur des opportunités professionnelles. En effet, il peut arriver que certains apprenants restent en groupe pour porter leur projet jusqu’au bout.

Mais avant de pouvoir créer un projet blockchain, il faut d’abord avoir l'idée de ce qu'on va créer, et cela peut représenter un obstacle en soi. L’objectif du sujet de cette semaine est de donner diverses pistes pour trouver l’inspiration, afin de créer ce fameux projet :

Trouver un problème à résoudre

Dans le monde de l’entrepreneuriat, la grande majorité des projets échouent, mais on ne précise pas forcément pourquoi ces projets échouent. La raison principale à cela provient de l’intention : beaucoup de projets blockchain existent sans vouloir résoudre un problème.

Il suffit de voir l’écosystème des applications décentralisées dans son ensemble : dès qu’un projet fait sensation, il est systématiquement copié à tour de bras en espérant avoir le même succès que l’original, à un tel point que la majorité des projets existants sont juste des “forks”, c’est-à-dire des copies de protocoles. Et c’est là que se trouve le problème d’intention : ces projets n’existent pas pour résoudre un problème. Ils existent pour s’approprier le succès d’un autre projet.

Il est donc primordial de trouver un problème à résoudre pour pouvoir créer un projet qualitatif. En l'occurrence, nous avons plusieurs pistes à disposition pour nous aider :

Et si finalement, le moyen le plus simple pour trouver un problème à résoudre est de piocher dans les problèmes de notre propre vie ?

C’est de cette façon que des projets comme l’outil de fiscalité Waltio ont été créés : à la base, son cofondateur Pierre Morizot cherchait des moyens pour simplifier les calculs de ses plus-values et de ses moins-values en crypto, et il partageait ses méthodes sur les réseaux sociaux avec différentes communautés.

En échangeant avec la communauté crypto, Pierre Morizot a réalisé qu’il y avait une véritable demande pour les outils qui simplifient la fiscalité, et c’est ainsi que Waltio a pu voir le jour.

L’exemple de Waltio concerne la fiscalité, mais quasiment toutes les thématiques de la blockchain possèdent leur lot de problèmes où il y a possibilité d’apporter une solution.

Les listes d'idées

Dans l’éventualité où on ne trouverait pas d’idées, il est possible de s’inspirer de celles des autres. Vu que la blockchain est un environnement Open Source, les idées sont partagées régulièrement.

Certains projets et certaines communautés n’hésitent pas à les regrouper en un seul endroit. Il peut même arriver que ce soit les équipes de développement elles-mêmes qui partagent leurs idées tellement il y a de choses à construire.

NL84Optimism

On peut citer Optimism qui propose des dizaines d’idées de projets, toutes regroupées dans une liste sur Github pour permettre à n’importe quel développeur de contribuer.

Pour chaque idée présentée dans cette liste, on peut avoir accès à une description de l’idée et des différents problèmes que l’on cherche à résoudre.

Trouver son inspiration dans les hackathons

Un hackathon est un événement collaboratif qui rassemble des développeurs, des concepteurs et d’autres professionnels de la blockchain dans le but de créer des projets avec un temps limité.

Autrement dit, c’est le lieu de rendez-vous par excellence pour avoir des idées et lancer des projets. On ne compte plus le nombre de projets qualitatifs de l’écosystème qui ont été initiés grâce à eux.

Pour ce qui est de trouver des idées, les hackathons permettent de trouver l’inspiration de plusieurs façons :

Participer aux hackathons

La meilleure façon de tirer profit d’un hackathon, c’est d’y participer. C’est un lieu de rencontre avec des possibilités d’apprentissage et de réseautage pour tous les participants sans exception. En parallèle, on peut y échanger ses idées et obtenir l’aide d’autres développeurs ou des organisateurs pour s’inspirer ou développer.

Les hackathons sont organisés très régulièrement. Rien que pour le mois de juin et de juillet, il y a plusieurs opportunités à saisir :

  • Allfeat, un projet final d’Alyra ayant évolué en entreprise, organisera un hackathon du 14 au 16 juin. Cet hackathon peut intéresser toutes les personnes qui veulent transformer l’industrie musicale grâce à la blockchain.
  • À l'occasion de la septième édition de l’EthCC qui aura lieu en juillet, il y aura toute une série d'hackathons sponsorisés par de nombreux projets blockchains différents, et les thématiques sont très diverses (Ethereum, Layer 2, preuves ZK, oracles…)

Regarder les projets vainqueurs des hackathons

NL84Hackathons

Cette image est un aperçu des projets vainqueurs du hackathon de EthLondon qui s’est déroulé en mars dernier. Pour chaque projet qui y est présenté, on peut avoir accès à une présentation claire et concise du projet, ainsi que l’accès au GitHub pour consulter la façon dont le projet a été créé.

Au-delà de l’inspiration que ça peut donner pour avoir des idées de projets, cela permet également de se renseigner sur la Stack technique nécessaire pour pouvoir créer les projets qu’on souhaite.

Construire par-dessus des projets existants

Lorsqu’on parle de Layer 2, on parle généralement de Rollups d’Ethereum. Mais on peut aussi construire des “Layer 2” pour des protocoles qui existent déjà.

NL84Layer2

À long terme, un projet blockchain qui réussit tend à devenir une infrastructure à part entière sur laquelle d’autres projets peuvent se créer. C’est une tendance qui s’est confirmée au cours de ces dernières années avec de multiples exemples :

  • Uniswap : Uniswap v2 était une application simple, et Uniswap v4 est devenu une véritable couche d'infrastructure DeFi plutôt qu'une simple application, en particulier avec les “hooks”
  • Morpho : Morpho était une simple application construite au-dessus des protocoles de lending existants comme Aave et Compound, alors que Morpho Blue est une infrastructure pour construire son propre marché de lending

D’autres exemples existent en dehors de la finance décentralisée. On peut citer Lens qui est une infrastructure permettant de développer des réseaux sociaux décentralisés, et plusieurs dizaines d’applications ont été créées à partir de cette infrastructure.

Concernant le gaming, Aavegotchi permet aux développeurs de créer des jeux auxquels les possesseurs de Gotchi (les personnages du jeu sous forme de NFT) peuvent avoir accès.


Il devient de plus en plus courant de construire des projets par-dessus ceux qui existent déjà, et c’est une approche qui vaut le coup d’être explorée aussi bien pour les apprenants que pour les professionnels.

S'inscrire à la newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les derniers articles du blog.

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Blog

Voir d'autres articles qui peuvent également vous intéresser

Restez informé de l'actualité blockchain

Ressource
5 min de lecture

Comment définir un taux d'intérêt pour un stablecoin ?

Les taux d'intérêt des stablecoins sur les blockchains peuvent être fixés par la gouvernance, des algorithmes ou la théorie des jeux, chacun avec ses avantages et ses risques...
Ressource
6 min de lecture

Améliorer la recherche grâce à l'IA

L'IA accélère la recherche scientifique, permettant de lire des parchemins anciens sans les ouvrir et de découvrir rapidement de nouveaux matériaux pour les batteries.
Ressource
4 min de lecture

Anticiper les infos mieux que Twitter/X

À chaque cycle de marché blockchain, un nouveau réseau social devient incontournable pour l'information, aujourd'hui c'est Twitter, malgré ses défis d'effets de groupe et de proximité.