En cliquant sur "Accepter", vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et contribuer à nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Qu’est-ce qu’un hackathon ?

Virgile Heuraux
9/10/2023
3 min de lecture

Un hackathon est un événement collaboratif qui rassemble des développeurs, des concepteurs et d’autres professionnels de la blockchain dans le but de créer des projets, résoudre des problèmes ou créer des solutions innovantes sous forme de produit minimum viable (MVP), c’est-à-dire un produit avec suffisamment de fonctionnalités pour être utilisé.

Les hackathons se déroulent sur une courte période (généralement entre 24 et 72 heures), les projets qui s’y développent suivent une thématique définie par le hackathon. À la fin de l’événement, les projets sont examinés par un jury et les meilleurs sont récompensés par des prix, généralement donnés par les organisateurs ou les sponsors de l’événement.

Les hackathons sont des événements organisés régulièrement dans le secteur de la blockchain, car ils sont essentiels à plus d’un titre :

  • Ce sont des lieux de rencontre. Il y a des possibilités d’apprentissage et de réseautage pour tous les participants quel que soit leur niveau
  • Ce sont des possibilités de lancer un projet concret. Les hackathons sont des environnements créés pour accélérer le développement de projets, car on peut échanger ses idées et obtenir de l’aide d’autres développeurs ou des organisateurs. De plus, l’incitation financière peut motiver à faire passer un projet au stade supérieur.
  • Ce sont des vitrines technologiques. Les projets comme Cosmos, Arbitrum ou Starknet ont tout intérêt à organiser des hackathons, car cela leur permet d’une part de former une communauté de développeurs solides, et d’autre part de mettre en avant les projets créés pendant le hackathon via leur technologie.

Osmosis, la plateforme d’échange principale de l’écosystème Cosmos est un bon exemple de ce que peut apporter un hackathon à un projet. En effet, Osmosis a été créé lors d’un hackathon il y a plusieurs années. Le hackathon a permis à Osmosis d’avoir de l’exposition, et son développement a continué pour devenir le DEX qu’on connaît aujourd’hui.

Vu que les hackathons sont faits pour créer des projets avant tout, on pourrait penser que ce sont des événements uniquement dédiés aux développeurs. Mais dans les faits, tout le monde peut participer à des hackathons, peu importe le profil.

Les hackathons se déroulent généralement en équipe, donc il y a souvent de la place pour qu’un débutant ou un profil différent puisse apprendre et collaborer. De plus, l’idée d’un hackathon est de réunir des personnes ayant des connaissances différentes pour les mettre en commun et résoudre des problèmes ensemble.
L’équipe de hackathon idéale n’est pas composée que de développeurs. Toutes les compétences liées à la gestion de projet, le design, l’étude de marché, le business model ou encore le juridique sont nécessaires pour développer un projet solide, et une équipe à tout intérêt à intégrer des personnes possédant ces compétences pour le meilleur projet possible.

Les hackathons trouvables

Les événements blockchain majeurs

Exactement comme les salons de l’emploi qui ont été abordés dans l’édition précédente, il y a des hackathons organisés systématiquement en parallèle des événements blockchain organisés en France. La Paris Blockchain Week a organisé un hackathon, et l’EthCC compte également en proposer un, mais on n’a pas forcément besoin d’attendre ce genre d’événement pour trouver des hackathons.

Les hackathons organisés par les fondations

Comme dit précédemment, les équipes développant des blockchains ont tout intérêt à créer des hackathons, car c’est ce qui permet de créer une communauté de développeurs et des projets permettant d’exposer les capacités de la blockchain sur laquelle elle est basée.

Par conséquent, les fondations organisent souvent des hackathons dédiés à leur projet, et cette période est intéressante car il n’y a jamais eu autant de blockchains différentes sur lesquelles développer des projets. En France, nous avons eu un hackathon qui s’est déroulé lors de l’événement dotSocial à Paris, et un autre consacré à Starknet le 18 juillet.

Il faut aussi garder à l’esprit que beaucoup de hackathons sont également organisés en distanciel. Tout le monde n’a pas forcément les moyens de voyager pour se réunir, donc certains hackathons ont un format hybride avec des personnes sur place et d’autres à distance. D’autres événements peuvent aussi s’organiser entièrement en distanciel

Guide pratique pour les hackathons

Même si n’importe qui peut participer aux hackathons, ce genre d’événement nécessite une certaine préparation en amont, et des bonnes pratiques à appliquer lors de son déroulement. Voici des conseils pour vous aider :

Connaître son objectif

Avant de participer à un hackathon, on doit se demander pourquoi on veut y aller, en sachant que les motivations sont multiples :

Faire des rencontres, créer des réseaux avec des entrepreneurs, ou des personnes partageant les mêmes idées.

Apprendre, participer à l’élaboration d’un projet en équipe sont déjà un apprentissage en soi, mais il y a aussi des ateliers tenus par les organisateurs pour apprendre d’autres compétences.

Créer un MVP d’un vrai projet. Que vous soyez simple participant ou compétiteur, les hackathons sont des endroits rêvés pour créer des solutions à des problèmes réels, et pourquoi pas poursuivre les travaux après le hackathon. Les projets vainqueurs ont naturellement de l’exposition et peuvent être subventionnés pour être plus aboutis.

Constituer ou rejoindre une équipe

Peu importe ce qu’on souhaite faire dans un hackathon, choisir une équipe ne s’improvise pas et l’équipe doit avoir un intérêt à nous intégrer :

  • Est-ce que notre objectif qu’on s’est fixé concorde avec celui de l’équipe ?
  • Quel est le projet que l’équipe souhaite développer ? Est-ce que le domaine concerné par le projet nous intéresse ?
  • Quelles compétences pouvons-nous apporter à l’équipe ?
  • Est-ce que l’équipe pourra rester soudée pendant tout l’événement ?

Il ne sera pas possible de répondre oui à toutes les questions, car l’équipe parfaite n’existe pas. Mais le choix de l’équipe influencera considérablement notre hackathon.

Choisir judicieusement son projet

Maintenant qu’on sait quoi faire et qu’on a choisi notre équipe, il faut encore choisir ce qu’on va concevoir au cours de l’événement, et plusieurs pistes existent :

Le site web du hackathon contient déjà des idées de projets en lui-même. On peut y trouver les règles et les critères d’évaluation qui sont les deux sujets les plus importants à étudier pour le projet, mais les organisateurs peuvent aussi fournir une liste de sujets que les participants peuvent reprendre.

Examiner les gagnants d’autres hackathons. L’idée ici n’est pas de faire du copier-coller des projets qui ont déjà gagné, mais de s’en inspirer pour trouver d’autres solutions à un problème déjà existant.

Se concerter avec son équipe. Il n’y a pas forcément besoin de choisir l’idée du projet avant le hackathon. Certaines équipes font un brainstorming directement sur place et choisissent leur projet en fonction du consensus.

Gérer son temps

Le temps peut être le meilleur allié comme le pire ennemi de tous les participants aux hackathons. Tout dépend comment l’équipe gère son temps, et cela passe d’abord par une bonne planification. L’image ci-dessous est un plan de déroulement du hackathon réalisé par Consensys :

Même s’il y a déjà des ressources à disposition pour planifier le projet, il faut aussi prendre en compte l’exécution dans la gestion du temps, et ça passe par un certain nombre de bonnes pratiques :

  • L’équipe doit se mettre d’accord sur le projet en quelques heures maximum. Tout le temps passé à se concerter pour choisir un projet sera du temps en moins pour le concevoir.
  • Mettre en place un calendrier et organiser les sprints en fonction des priorités du projet
  • Prendre des notes au fur et à mesure de la progression. Elles seront utiles aussi bien pour les discussions que pour la présentation finale.
  • Trouver des modèles de présentation pour avoir un exposé convaincant tout en gagnant du temps

Dernière chose et non des moindres : le projet doit rester simple. Il sera impossible d’apporter toutes les fonctions qu’on veut, ou corriger tous les bugs qu’on veut. Les juges sont conscients de ça : ils n’ont pas besoin d’un projet fini, ils souhaitent juste un projet présentable. Plus le projet sera simple, plus il sera présentable lors de l’évaluation.

La communauté est là pour s’entraider

Que ce soit en distanciel ou en présentiel, les hackathons ont généralement des canaux Discord ou Slack dédiés. Il faut s’en servir, car on peut y trouver des réponses utiles pour des problèmes qu’on peut rencontrer, et ne pas hésiter à y poser des questions car les réponses s’obtiennent rapidement.

En cas de problème technique, il y a toujours des responsables DevRel (relations avec les développeurs) à disposition lorsque l’équipe a besoin d’aide. Et même lorsqu’ils ne sont pas disponibles, d’autres participants peuvent porter assistance ou partager leurs idées.

Même si les cagnottes rendent les hackathons compétitifs, il existe un véritable esprit de cohésion dans ces événements, car tout le monde est réuni sous un seul et même objectif et doivent tous lutter contre le temps limité.

S'inscrire à la newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les derniers articles du blog.

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Blog

Voir d'autres articles qui peuvent également vous intéresser

Restez informé de l'actualité blockchain

Ressource
5 min de lecture

Comment définir un taux d'intérêt pour un stablecoin ?

Les taux d'intérêt des stablecoins sur les blockchains peuvent être fixés par la gouvernance, des algorithmes ou la théorie des jeux, chacun avec ses avantages et ses risques...
Ressource
6 min de lecture

Améliorer la recherche grâce à l'IA

L'IA accélère la recherche scientifique, permettant de lire des parchemins anciens sans les ouvrir et de découvrir rapidement de nouveaux matériaux pour les batteries.
Ressource
4 min de lecture

Anticiper les infos mieux que Twitter/X

À chaque cycle de marché blockchain, un nouveau réseau social devient incontournable pour l'information, aujourd'hui c'est Twitter, malgré ses défis d'effets de groupe et de proximité.