En cliquant sur "Accepter", vous acceptez le stockage de cookies sur votre appareil pour améliorer la navigation sur le site, analyser l'utilisation du site et contribuer à nos efforts de marketing. Consultez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

L’importance de la méthode agile dans la blockchain

Virgile Heuraux
9/10/2023
3 min de lecture

En 2001, un groupe de 17 spécialistes du développement logiciel se sont réunis dans les montagnes de l’Utah pour discuter de l’avenir du développement. Le problème communément constaté par ce groupe est que les entreprises sont tellement concentrées sur la planification et la documentation de leurs cycles de développement qu’elles ont perdu de vue la satisfaction de leurs clients.

De cette réunion naîtra le “manifeste agile”, un traité sur les pratiques qu’ils prônent :

"En pratiquant et en aidant les autres, nous comprenons comment mieux développer des logiciels. Nos expériences nous ont amenés à valoriser :

  • Les individus et leurs interactions plus que les processus
  • Des logiciels opérationnels plus qu'une documentation
  • La collaboration avec les clients plus que la négociation
  • L'adaptation au changement plus que le suivi d'un plan

Nous reconnaissons la valeur des seconds éléments mais privilégions les premiers.”

Dans un secteur technologique qui développe des innovations en continu, l’évolution est beaucoup trop rapide pour que l’on puisse établir un plan selon les cycles de développement existants. Les méthodes agiles se sont posées en alternative qui reposent sur des cycles de développement itératifs, où l’équipe et les clients sont au centre du processus.

Plus de vingt ans après la sortie du manifeste agile, les méthodes qui y sont rattachées ont été massivement adoptées dans toutes les entreprises technologiques, et commencent même à s’exporter au-delà de ce secteur, comme l’atteste le dernier rapport en date sur l’état de la méthode agile :

Parmi les entreprises interrogées qui utilisent les méthodes agiles, 52% d’entre elles déclarent qu’elles sont adoptées par au moins la majorité des équipes. De plus, cette adoption a été particulièrement forte chez les équipes de développement logiciel, passant de 37% en 2020 à 86% en 2021. C’est donc tout naturellement que le secteur de la blockchain a intégré les méthodes agiles pour mener des projets à bien.

Application d’une méthode agile : le Scrum

Le Scrum ne représente qu’une méthode agile parmi d’autres. Il existe aussi le ScrumBan, l’eXtrem Programming (XP). Toutefois, le Scrum a été pris pour exemple car il s’agit de la méthode agile la plus suivie de façon générale.

Dans cette méthode, il y a trois grands rôles :

  1. Le Scrum Master, qui s’occupe de l’animation et du bon déroulement des réunions. Il réalise les comptes-rendus des réunions, fait respecter les règles imposées par la méthode, et aide son équipe à comprendre quelles interactions sont utiles ou non. C’est le “chef d’orchestre” de l’équipe.
  2. Le Product Owner, qui représente le relais entre l’équipe de développement et les clients. C’est un profil à la fois technique et empathique pour assurer le dialogue entre les deux parties.
  3. L’équipe de développement, chargée de transformer les besoins exprimés en livrables. L’équipe choisit elle-même ses tâches à accomplir en fonction des priorités.
https://www.tuleap.org/fr/agile/comprendre-methode-agile-scrum-10-minutes

Le schéma ci-dessus représente le cadre de travail instauré par la méthode Scrum : 

  • L’équipe de développement sélectionne les éléments prioritaires du Product Backlog. Cette planification aboutit à un sprint.
  • Un sprint est une période de 1 mois maximum pendant laquelle l’équipe de développement va exécuter son plan. Une réunion quotidienne est organisée lors du sprint pour synchroniser l’équipe.
  • A la fin du sprint, l’équipe de développement livre le produit, et le product Owner recueille les feedbacks des clients en modifiant le product Backlog en conséquence.

Tout ce cadre est mené par le Scrum Master qui doit s’assurer que tout le monde respecte les règles.

Pour qu’une méthode Agile puisse fonctionner, il est nécessaire que tous les acteurs maîtrisent un certain nombre d’outils de planification. Le rapport sur l’état de la méthode Agile a justement classé ces outils en fonction de leur popularité, et les 3 outils les plus populaires sont Atlassian Jira, Digital.ai Agility et Azure DevOps.

Les bénéfices de la méthode agile

Le premier grand avantage des méthodes agiles est la gestion des priorités. Vu que les réunions et les livraisons du produit sont fréquentes tout au long du projet, il est beaucoup plus facile de modifier les priorités d’un projet et de synchroniser l’équipe de développement pour traiter ces dernières. 

Le deuxième grand avantage est que la vitesse de livraison est améliorée. Vu qu’on a la garantie de disposer des principales fonctionnalités d’un projet et que les feedbacks utilisateurs sont pris en compte, on peut enchaîner plus facilement sur les versions suivantes.

Le dernier avantage est que cela valorise les équipes de développement. Ce sont les personnes qui composent l’équipe de développement qui choisissent elles-mêmes les tâches qu’elles souhaitent accomplir. Avec l’organisation adéquate, on se retrouve avec des équipes autonomes et plus efficaces.

Compte tenu du caractère open source inhérent à la blockchain, et de son environnement de travail qui évolue sans cesse, la méthode agile est très adaptée à ce secteur. Ce faisant, toute personne souhaitant travailler pour un projet blockchain a vivement intérêt à se renseigner sur les méthodes agiles et à maîtriser les outils de planification les plus utilisés pour faciliter sa transition professionnelle.

Apprendre les méthodes agiles avec Alyra

Alyra fait partie des organismes certificateurs de méthodes agiles. Et en cette occasion, nous proposons une formation qui vous donnera tous les outils nécessaires pour mettre en place, piloter, ou contribuer à la gestion d’un projet avec les méthodes agiles.

La formation “Gérer un projet en mobilisant les méthodes agiles” est inscrite au Répertoire Spécifique des certifications professionnelles de France Compétences et reconnue par l’État. C’est un programme de 12 semaines, avec plus de 120 heures de cours dont voici un aperçu ci-dessous :

La certification est destinée aux professionnels qui, dans le cadre de leurs fonctions ou dans leurs missions, sont amenés à mettre en place, piloter, ou contribuer à la gestion d’un projet. L’acquisition de ces compétences permettra aux certifiés d’adapter leur cadre méthodologique agile à leurs projets en mobilisant et combinant les briques agiles les plus utiles afin de réaliser les objectifs visés par le projet.

Pendant votre apprentissage, vous avez un accès à vie à notre communauté. Vous pouvez poser des questions, partager votre travail, et échanger avec l’ensemble des apprenants d’Alyra. Vous pouvez apprendre par vous-même ou apprendre en équipe avec les différents salons du serveur mis à votre disposition.

Souscrire dès maintenant à une formation aux méthodes agiles

S'inscrire à la newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir chaque semaine les derniers articles du blog.

En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Blog

Voir d'autres articles qui peuvent également vous intéresser

Restez informé de l'actualité blockchain

Ressource
3 min de lecture

Les institutions financières françaises utilisent la DeFi

Les institutions financières françaises explorent la DeFi malgré des défis de sécurité, de maturité et d'incertitudes juridiques.
Fiche métier
5 min de lecture

Tour d'horizon des métiers dans l'Intelligence Artificielle

Partons explorer l'évolution de l'industrie de l'IA en détaillant six métiers variés et leurs compétences nécessaires, couvrant à la fois des aspects techniques et non techniques.
Ressource
3 min de lecture

Halving : le défi des mineurs de Bitcoin

Explorez les implications du halving sur l'industrie du minage de Bitcoin, en mettant en lumière les arguments pour et contre l'autosuffisance de Bitcoin, tout en examinant ses défis et espoirs.